Biographies

Duo ambre Anne Lombard violon Fanny Fuchs harpe

Créé en 2016, le Duo Ambre, formé d’Anne Lombard au violon et de Fanny Fuchs à la harpe, se produit à travers toute l’Alsace. Les deux musiciennes, désireuses de partager leur passion pour la musique et pour leurs instruments avec un large public, élaborent des programmes de concert autour de thématiques variées. Elles mettent ainsi à l’honneur l’Espagne dans leur premier programme intitulé « Habanera », auquel les spectateurs accordent à chaque représentation un vif succès. Leur second programme est une « Ode à la rêverie » où textes poétiques s’entremêlent à la musique française.

© Grégory Massat


Duo Ambre Anne Lombard

Anne Lombard débute le violon à 8 ans à l’école de musique d’Obernai. Après avoir obtenu son prix au Conservatoire de Strasbourg dans la classe de Philippe Lindecker ainsi qu’une licence en musicologie à l’Université de Strasbourg, elle part se former en Allemagne à la Muzikhochschule de Freiburg puis en Suisse à la Haute Ecole de Musique de Lausanne où elle obtient un Master de Concert et un Master de Pédagogie. Durant sa formation, elle a l’occasion de se produire dans divers orchestres comme l’Orchestre philharmonique de Freiburg, l’Orchestre symphonique de Bienne et dans plusieurs festivals tels que le Festival de Sion, sur l’invitation de Shlomo Mintz. A présent, ses activités de musicienne sont diversifiées : musique de chambre, violoniste supplémentaire au sein de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’opéra de Marseille et l’orchestre de chambre La Follia et enseignement du violon et du piano.

© Grégory Massat

Duo Ambre Fanny Fuchs harpe

Fanny Fuchs a commencé ses études de harpe à l’école de musique de Rixheim à l’âge de 7 ans avant d’entrer, 3 ans plus tard, au Conservatoire de Mulhouse où elle obtient son prix de harpe et de musique de chambre en 2007. Elle interrompt par la suite sa pratique instrumentale pour se consacrer à des études de biologie qui la mènent jusqu’à l’obtention d’un doctorat de neurosciences en 2015. Mais sa passion de la musique ne l’a pas quittée et Fanny reprend sa formation au sein de l’Académie Supérieure de Musique de la Haute Ecole des Arts du Rhin dans la classe de Pierre-Michel Vigneau. Elle partage aujourd’hui sa vie entre un travail de recherche au CNRS et la musique, et se produit en tant que soliste, accompagnatrice et en musique de chambre.

© Grégory Massat